Accès direct au contenu

ENS Cachan - Département Design

Version anglaise

aide

Accueil > Formations > recherche

Recherche

La recherche, un déploiement des diversités  3 voies principales


Une recherche par projet

Fondée sur la pratique du projet, mais formalisée par des méthodes proches de celles des sciences sociales ou des sciences pour l'ingénieur (description du terrain ou des publics, hypothèses, expérimentations, réalisation d'un prototype...), le doctorat en design se choisit en fonction du domaine d'application, de ses modalités (design industriel et ses enjeux, design de services, design numérique, media design...) et des programmes de recherches afférents (orientation innovation technologique ou sociale, orientation art) déployés par différents laboratoires. Les lieux de recherche seront donc choisis en fonction des domaines et orientation souhaités. (Citons par exemple quelques laboratoires partenaires : le « co-design and media lab » de Telecom Paris Tech; le CRI autour de l'innovation « science et design » de Paris-V ; l'Ensad-lab, autour des dispositifs interactifs design/ sciences pour l'ingénieur (« physical media »), avec un appui le cadre SACRe de PSL, et donc aussi un versant plus « art » ; le  LAREP de l'école nationale supérieure du paysage de Versailles ;  l'UMR AUSSER, architecture, urbanistique, société, CNRS, paris-belleville, paris-quai-malaquais, etc. autour des problématiques de la ville ...)

Une recherche en histoire et théorie du design (des fonds documentaires sont encore à défricher, notamment ceux du CCI ou du Musée des Arts Décoratifs : un travail d'édition et de traduction est à mener). Ou une orientation esthétique arts appliqués et environnement, Paris 1, Rennes 2, Bordeaux 3.
Mais la sortie de Cachan peut s'engager sur des positions plus institutionnelles

Dans le champ du design, après celui de l'art contemporain, l'exposition se développe et les musées se constituent. Des positions sont à penser et des pratiques de design à affiner : commissaire d'exposition, conservateur etc. C'est également vers ce type de domaines plus administratifs (auprès des collectivités territoriales) que mènent certains parcours de l'ENSVP. Dans cette orientation, un passage par les Master de la HEAD (haute école d'art et de design, Genève) est à l'étude actuellement, Media design (design d'interaction, design d'information, édition électronique, design de jeux et mobiles), Espace et communication (design d'exposition, design graphique, design d'événements) et programmes de recherche afférents. Ou plus administratif, une poursuite d'études à l'Institut national du patrimoine par exemple.

Le département disposera bientôt d'un centre de recherche en design

 
Pour les étudiants, celui ci veut ouvrir à un doctorat en design, centrée sur le projet, non pas seulement une recherche pour ou sur le design. L'entrée dans la recherche en effet ne requiert nullement du designer (rompu à cette pratique d'ores et déjà réflexive, faite de recherches et expérimentations, qu'est le projet) l'abandon de l'activité de projettation au profit d'un discours qui lui serait extérieur. Ce que suppose a minima le passage de ces recherches inhérentes au projet, à la recherche scientifique c'est de hisser une conduite du projet encore silencieuse au lieu d'une possible exposition de ses méthodes et inventions, et notamment de l'invention d'une écriture, dans la tradition du critical writing par exemple.

Actuellement, nous pouvons proposer ce doctorat en design sous la double tutelle d'un HDR de l'école ( non designer ) et d'un membre de notre équipe de recherche en formation.

Les travaux de cette équipe s'articulent autour d'un axe fédérateur : « documenter le projet ».
Cette formule, nous l'entendons non pour appeler à l'archivage ex post de projets achevés, mais pour désigner une pratique du « documenter » à laquelle il se livre tout au long du projet - aussi bien avant, pendant qu'au moment de son exposition. Nous voulons moins considérer la nécessité de se documenter sur le design, que celle de mettre à jour la réalité et les enjeux de ce régime de documentation propre au designer.

Car la pratique du documenter laisse des traces, et il s'agit de prêter attention à la grande diversité de documents (dessins, photographies, schémas techniques, croquis, textes, films, cartes, fichier numérique, etc.) que le designer produit en un triple sens : ceux qu'il collecte et mobilise en amont du projet (la bibliothèque du designer) ;  ceux qu'il construit dès ses premières explorations de terrain ou analyses de la situation de projet offerte ; ceux qu'il montre, donne à voir, en ses expositions ou displays.

Mais, si nous tenons à cette forme verbale transitive « documenter le projet », c'est qu'il ne s'agit pas seulement de nous pencher sur ces matérialités produites par et pour le projet, mais autant de ressaisir et promouvoir cette pratique du « documenter » au sein du projet, contre la double réduction qui guette le design : au rang d'un supplément d'âme ou d'un simple solvier problem face aux questions qu'adresse la société contemporaine.

Selon cette orientation transversale des travaux peuvent être déployés en deux directions :
  • celle d'une histoire du design prenant la forme d'une archéologie réflexive de ces traces matérielles produites pour et par le projet jusqu'au temps présent (archives Kandinsky).
  • celle d'un positionnement critique du design à l'articulation des sciences fondamentales (D-days, projets en microbiologie), de la médecine et soin, des questions d'architecture et de la ville

Nous accueillons des designers de toute spécialisation professionnelle (design produit, design d'espace, paysage, design graphique, historiens du design etc.). Le choix de l'HDR et du laboratoire sera déterminé en fonction du projet de chaque candidat et des éventuelles compétences spécifiques que son bon déploiement demanderait. L'inscription pourra se faire au sein d'un large réseau de laboratoires
 
Contacts : Claire Brunet et Anne Lefebvre



Le département


ENS Cachan
Département Design
(Bâtiment Cournot, rdc)
61, avenue du Président Wilson
94235 Cachan.

Espace projets


www.projets.design.ens-cachan.fr
Dodo
Dodo / Penser-Classer, 2001
Avery Dennison, VIA.
mention spéciale Gaz de France
> Vincent Loiret.