Accès direct au contenu

ENS Cachan - Département Design

Version anglaise

aide

Accueil > Actualités

Actualités

Projets en cours des élèves, anciens élèves et intervenants


Parution, revue SCIENCE DU DESIGN n°8

Le dernier numéro de Sciences du Design a la particularité de mobiliser trois de nos anciens élèves : Robin de Mourat, Florence Jamet-Pinkiewicz, Antony Masure :



Future factory : symposium london museum of design

30 Novembre 2018 /Rapport Claire Brunet.
What are the environmental challenges facing manufacturing today? How can we design more sustainable forms of production at a local and global scale? Could organisms and non-human agents become the next makers? And what material futures should tomorrow's factories create?Whether through the excesses of plastic pollution or the burning of fossil fuels, our existing modes of production have unimaginable effects on the planet. And whilst factories have been major causes of these challenges, they have also been affected by them. Traditional forms of making are being lost due to climate change; workers are facing precarious working conditions and material scarcity is making existing infrastructure obsolete. Over the course of two days, Future Factory brings together leading designers and theorists to explore how production might be re-designed for the future. Focusing on the potentials of bio-technology, living systems and new materials, this event will discuss a range of case-studies for possible future factories at local and industrial scales, with a focus on environmental sustainability.

«  the story of materials is really the story of civilisation »
Mark Miodownik
 
On peut tirer de ce symposium l'idée que l'urgence écologique a fait passer le « critical design » au second plan, et qu'une forme de modestie greffée sur la précision d'un champ de recherche déterminé soigneusement ( mycélium, faux cuir bioproduit, etc.) vaut actualité de la discipline. A chaque occurrence présentée, ou presque, le design aura rencontré un processus industriel. A chaque intervention, le souci militant de créer des nouvelles matérialités adaptées au tournant écologique qu'il nous faut prendre. Quelques orientations théoriques en ressortent toutefois :
 d'une part, la nécessité de considérer un pacte entre industrie et artisanat ( le cas italien était ici passionnant, le fait que le textile et la mode occupent les deux autres exemples majeurs non moins parlant ). Il fut intitulé par l'un des intervenants « cultivating craft ». Et apporte de l'eau au moulin de l'histoire du design si l'on considère le maitre ouvrage de Catarine Rossi : Crafting design in Italy. Ou si l'on imagine que la filiation est ici bien davantage liée au design hollandais qu'aux ébauches de Dune et Raby. Ici, le design rencontre avec l'urgence et veut révolutionner l'industrie. Ce qui fait clairement signe vers William Morris plutôt que vers Noam Toram.
D'autre part il reste à penser et à pratiquer ce design des processus comme suture entre petite fabrique empirique et chaîne industrielle : rien moins que révolutionner les procédures de la manufacture : la production comme telle est au cœur de ces démarches.

Workshop(s) - La fabrique du faire

Vendredi 7 décembre 2018
Journée d'étude / Maison des arts
Université Bordeaux Montaigne



Photographie et Design

Jeudi 29 novembre 2018 / 9h15-17hPhotographie et Design.pdf

"Un même toit"

Un livre écrit et dessiné à 4 mains par Laurence Leyrolles et Raphaël Pallix aux éditions de L'atelier des Noyers.

" Devant l'ordinateur,
 je pose ma tête sur mes mains jointes.
 Jarrett passe sur la playlist. Il improvise.
 La maison sommeille
 durant ce nouveau mois de septembre
 Nous reprisons le cours des choses."

Laurence Leyrolles est danseuse et chorégraphe de la LLoba.
Raphaël Pallix est enseignant d'arts plastiques.
Ils ont proposé plusieurs performances telles que "État des lieux" et "On ne sait rien de ce qu'on va écrire".
Ils signent ici leur premier livre ensemble, dans l'intime du quotidien.

Vous pouvez vous procurer ce livre (Format 10 x 15 cm) sur le site de L'Atelier des Noyers à ce lien :



OUVRAGE À PARAÎTRE / OLIVIER TROFF

Notre-Dame-des-Landes ou le Métier de Vivre est un projet de livre sur les constructions et les modes d'habiter expérimentés sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Il vise à comprendre comment la ZAD, au delà des controverses politiques, constitue un acte pionnier d'occupation du territoire. Les cabanes installées sur leur parcelle relèvent d'une réelle intelligence architecturale et constructive ; réemploi, solutions techniques simples et ingénieuses se combinent à une compréhension fine de la topographie, de l'hydrographie ou de la course du soleil. Ceci permet, au fur et à mesure des installations, d'introduire une gestion concertée du territoire, de le gérer finement et sobrement, ici un bois à entretenir, là des fossés à dégager.

A ce premier versant territorial, dont le bilan écologique battrait en brèche l'ensemble des normes de qualité environnementale actuelles, succède la formation d'une véritable écologie humaine pour reprendre les mots de Félix Guattari. La relation au bocage propose ici une redéfinition du social et du politique où l'autonomie pratique suscite l'autonomie intellectuelle. Les habitants, collectifs, l'Université populaire anarchiste du Haut-Fay inventent un « métier de vivre » selon les mots de Christophe Laurens, dans le sens où des « actes essentiels » d'habitation, de relation, apportent une qualité et une dignité à la vie sur place.

Notre-Dame-des-Landes ou le Métier de Vivre s'organise autour de 8 lieux emblématiques de la ZAD (dont certains détruits lors des opérations policières d'avril 2018) relevés par les étudiants du DSAA Alternative urbaines de Vitry-sur-Seine et introduits par un court texte de présentation. Les dessins et les photographies se répondent, émaillés par les témoignages des habitants. Un texte de l'architecte Patrick Bouchain, ainsi qu'un texte de Christophe Laurens introduisent le livre.


© Cyrille Weiner



QUEL DESIGN POUR LES EXTENSIONS MULTI-SENSORIELLES EN MOBILITÉ ?

LE 5 MARS À 14H À L'ENSCI-LES ATELIERS
Dans le cadre de la recherche portée par l'ENSCI, "Design en Séminaire" propose un programme mensuel de rencontres entre chercheurs, professionnels, enseignants. Cette troisième séance de la thématique "Design multi-sensoriel" porte sur "Extensions multi-sensorielles en mobilité" et est coordonnée par Roland Cahen et Lucie Calvez.
Comment designer la multimodalité pour la mobilité ?
Comment les designers travaillent-ils sur plusieurs modalités coordonnées ? Dans quelles situations ? De nouvelles questions appellent de nouvelles pratiques de design. Lesquelles ?
Quels compétences et apprentissages ? Quelles manières de communiquer. Quels supports de communication, quels outils de représentation, de conception et de modélisation, quels modes de rendus ? Quelle légitimité pour le designer ? Dans ce domaine plus qu'ailleurs, y a t-il complémentarité ou antagonisme entre le designer et l'ergonome ? Comment le design s'articule-t-il avec les aspects scientifiques et technologiques ?
Cette séance sera coordonnée par Roland Cahen, designer sonore et Lucie Calvez, diplômée Master 2 Recherche ENS Paris-Saclay/ENSCI-Les Ateliers, avec Saran Diakité,UX- designer, Yacine Bellik, chercheur au LIMISI-CNRS, Claire Richards, diplômée du Mastère spécialisé Création et Technologie Contemporaine et Gaël Hiétin, designer sensoriel.
Inscriptions obligatoires :
communication@ensci.com

DESIGN, ARCHIVES, DISPLAY


Parcours, détours.
Des modernités questionnées.
Programme.pdf


QUAND LE DESIGN RENCONTRE LA PRATIQUE MÉDICALE


QUE SONT NOS ANCIENS ÉLÈVES DEVENUS


SILENCE ON TOURNE

"Nous souhaiterions développer un récit crépusculaire et assez sombre, sur une certitude quand à ce ce que l'on va perdre et l'incertitude du futur. »
Ci Joint une image de repérage autour des espaces de travail vides et des lieux de transitions déserts.
Les M2R


Biographie de l'auteur réalisatrice Lou Jeunet

Elève de l'Idhec (Femis) à vingt et un ans, Lou Jeunet rencontre le scénariste Gérard Brach sur Frantic de Roman Polanski qui l'encourage à écrire, elle obtient une bourse d'écriture de la Villa Médicis Hors les Murs à Londres pour un documentaire sur Bloomsbury.

C'est Claude de Givray, scénariste de François Truffaut, qui lui donne sa chance pour réaliser son premier film de télévision Tout ce qui Brille avec Annie Girardot et Isabelle Carré.

Lou Jeunet a écrit et réalisé quatre téléfilms et un court métrage, récompensés de plusieurs prix.

La Fille Préférée, Collection Combat de Femmes M6, reçoit le Prix du Meilleur Scénario au Festival de Monte Carlo et un nomination aux European Emmy Awards à New York.

Les Petites Mains, France 2 Arte Rtbf, gagne le Prix du Meilleur Film au Festival de Télévision de Saint Tropez (maintenant La Rochelle).

Lou Jeunet a été distinguée par le Prix Talent Télévision Sacd.

Après dix ans consacrés à des projets personnels pour la télévision, elle écrit deux scénarios de long métrage, soutenus par le CNC. Parallèlement, elle écrit, réalise et produit une série pour le Web, Monique's Trip, diffusée par Au Féminin Télévision.

C'est sa passion pour la photographie et la rencontre avec le photographe Willy Ronis, dans les dernières années de sa vie, qui lui donne envie de se consacrer au projet de long métrage Curiosa. Produit par Olivier Delbosc, Fidélité Films et Curiosa Films, le scénario vient d'obtenir l'Avance sur Recettes.

Actuellement, Lou Jeunet termine un documentaire Japonismes, aidé par la Fondation Franco Japonaise Sasakawa.




Le département


ENS Cachan
Département Design
(Bâtiment Cournot, rdc)
61, avenue du Président Wilson
94235 Cachan.

Inscription concours 2018


Du 10 décembre au 12 janvier 17h

POUR LE CONCOURS DE PREMIÈRE ANNÉE COMME POUR LE CONCOURS D'ENTRÉE EN CYCLE MASTER ( ANNÉES 3 + 4 )

Espace projets


www.projets.design.ens-cachan.fr
Montstmichel
Visiter ? / Mont St Michel, 2002
Scénographie
> Le Guillerm